Ne pas perdre de vue les conditions générales

Quand nous avons lancé le premier siège de travail amorti sur le marché en 1925, le monde du travail était en train de connaître une transformation radicale. C’était l’époque de l’avènement des premiers grands espaces de bureau et la première fois qu’autant de personnes travaillaient assises pendant des heures. Ce siège de travail fut notre réponse à la question de savoir comment aménager les bureaux pour rendre le travail plus agréable.

90 ans plus tard, le monde du travail évolue à nouveau à un rythme effréné. Les tendances lourdes comme l’évolution démographique impliquent la nécessité de réorganiser le travail. Mais dans le même temps, elle conduit aussi à la nécessité d’adapter un bureau à différents besoins pour qu’il puisse être utilisé sans discrimination par des personnes âgées et des personnes handicapées.

Des conférences doivent aussi pouvoir se tenir par vidéo avec des partenaires répartis à travers la planète – car avec la mondialisation, pratiquement toutes les entreprises trouvent automatiquement des partenaires commerciaux dans le monde entier. Mais nos produits doivent aussi changer durablement le quotidien au travail et améliorer pour longtemps le bien-être sur le lieu de travail – pas seulement à cause du boom persistant de la santé mais parce que c’est ce que nous faisons depuis des décennies. Pour le garantir, nous nous projetons déjà vers l’avenir et nous travaillons sur le quotidian au bureau du futur.

Tendances

Évolution démographique

Les différences d’âges parmi les effectifs deviennent plus importantes – jusqu’à quatre générations travaillent ensemble. Les bureaux doivent donc pouvoir accueillir plusieurs générations.

Diversité

Les femmes, les hommes, les collaborateurs de grande et petite tailles ; tous ceux qui sont en bonne santé, handicapés ou malades chroniques – la diversité des personnes qui travailleront à l’avenir dans les bureaux est infinie.

Changement

Les conditions générales de l’économie changent radicalement du fait de la mondialisation. Des transformations constantes sont nécessaires dans les entreprises pour préserver la compétitivité.

Boom de la santé

La conscience générale de l’importance d’un corps sain et d’un environnement de travail sain augmente.

Se sentir bien au travail

Mais en l’occurrence, nous veillons toujours à mettre en oeuvre ces évolutions afin de rendre encore plus agréable l’ambiance de travail dans les bureaux. Et les formes et objectifs d’entreprise spécifiques ainsi que l’évolution future de nombreux secteurs sont pris en compte dans le développement de nos nouveaux produits.

Pour pouvoir aussi profiter d’un regard extérieur, nous engageons régulièrement des coopérations de recherche avec des partenaires externes comme des universités ou l’Institut Fraunhofer. Nous savons ainsi que le bureau classique évolue pour passer d’un lieu où on allait travailler à un espace de communication destiné à permettre le dialogue et les rencontres.

Les espaces permettant les rencontres fortuites – coins café, salles pour s’isoler ou encore cafés et cantines également ouverts aux tiers – revêtent en l’occurrence une importance particulière. Et ce que nous entendons habituellement par travail va s’effectuer à l’avenir de plus en plus à la maison ou à des bureaux partagés par plusieurs collaborateurs car pour pouvoir rester attractifs aux yeux des collaborateurs de talent, les employeurs doivent réfléchir à la manière dont ils peuvent permettre à leurs employés de concilier vie de famille et vie professionnelle. Mais cela signifie aussi qu’un bureau doit être conçu pour la flexibilité afin d’organiser efficacement le travail axé sur les projets pour des équipes qui alternent.

Tendances

Priorité à la communication

De plus en plus de surfaces de travail deviennent nécessaires pour permettre l’échange entre différentes équipes de travail.

Pauses créatives

Les lieux cosy qui permettent de s’isoler pour se détendre et d’avoir un échange informel gagnent en importance.

Nouveaux modèles de temps de travail

Le désir de concilier vie de famille et vie professionnelle constitue un défi pour les employeurs – et cela concerne aussi le type de concept de mobilier, par exemple sous forme de bureau partagé.

Flexibilité

Quand les gens ne sont pas en permanence au bureau et quand la composition des équipes change souvent, on a aussi besoin de concepts d’agencement et de mobilier flexible.

Notre atelier de brainstorming

Nous avons ouvert notre service de recherche et développement dès 1971 – et nous étions le premier fabricant du secteur à le faire. Dans l’atelier de brainstorming de l’entreprise qui en a découlé, les ingénieurs et les designers travaillent ensemble à analyser les évolutions à venir pour le quotidien au travail des prochaines années.

Les innovations technologiques et les évolutions démographiques vont avoir des répercussions directes sur le bureau du futur. C’est aussi important car les nouveaux collaborateurs très talentueux, par exemple, ont des exigences autres qu’auparavant : le bureau en revanche perd de son ancienne importance en tant que symbole de statut du collaborateur individuel mais acquiert une nouvelle valeur en tant que poste de travail sur lequel les équipes peuvent travailler ensemble à des projets.

En effet, l’innovation et la créativité vont devenir des compétences-clés décisives pour la réussite dans un secteur de plus en plus automatisé. Dans le même temps, les hiérarchies s’estompent et cèdent la place à des réseaux efficaces et résistants, tandis que les surfaces de bureau onéreuses se réduisent car la plupart des collaborateurs vont passer beaucoup de temps en dehors de l’espace de bureau classique.

Tendances

Lutte pour les talents

Les entreprises se disputant les meilleurs collaborateurs et doivent leur proposer des conditions de travail attractives.

Travail intellectuel

Grâce à l’automatisation, la part des tâches intellectuelles, créatives et de communication augmente.

Organisations fluides

Les structures hiérarchiques s’estompent au profit de réseaux et de systèmes résilients.

Accroissement de l’efficacité

La tendance est à la reduction des surfaces et du nombre de collaborateurs et/ou à l’augmentation des exigences par rapport à la quantité de travail.

Vidéo: Sedus – EIC (English)