HACKTIVISM

Repenser le lieu de travail : une expérience collaborative

Comment est-ce que nous pouvons concevoir l’espace du travail de façon qu’il puisse aider les collaborateurs à rester actives et en bonne santé au bureau ?

Participer à la conception et à la personnalisation de l’espace, à l’organisation du temps ou encore des modalités de travail sont autant de manifestations du phénomène d’hacktivation.

Celui-ci peut englober des questions économiques et sociales, internes ou externes à l’entreprise, dans la mesure où les frontières entre travail et vie privée s’estompent de plus en plus. Quand les individus commencent à aménager leur poste de travail à leur guise, à modifier la position des objets et à utiliser le mobilier différemment, cela signifie qu’ils s’approprient l’espace en lui apportant une touche personnelle pour l’adapter à leurs besoins individuels mais aussi collectifs. L’environnement devient vivant en quelque sorte.

1. Du mobilier mobile pour un maximum de flexibilité

Les ateliers collaboratifs et le travail créatif nécessitent un mobilier adaptable aux besoins des personnes et des équipes. Chaque utilisateur doit pouvoir décider de la position et de la hauteur de son poste de travail. Pour les activités en groupe, les équipes doivent aussi avoir la possibilité de rassembler leurs bureaux pour plus de commodité. Même les espaces de réunion formels devraient pouvoir être modulés facilement pour permettre aux collaborateurs de se lever ou de changer de posture de temps à autre.

2. Des zones de travail informelles et des surfaces verticales

La plupart des innovations naissent lors de réunions informelles, donc tout à fait par hasard. Néanmoins, il est possible de donner un coup de pouce à la créativité grâce à un aménagement ingénieux et facilement personnalisable par les utilisateurs des zones de rencontre informelles. Le design organique du mobilier se différencie de ce que l’on trouve dans les zones formelles. Les surfaces mobiles verticales pour écrire ou épingler des idées peuvent aussi favoriser la créativité.

3. Des possibilités d’alterner facilement concentration et communication

Les éléments verticaux peuvent modifier la perception d’un espace et de sa transparence. Pour cela, il faut pouvoir changer ces éléments de place ou d’orientation en fonction des besoins individuels ou collectifs. Pour les postes de travail fixes, le recours à des accessoires verticaux modulables est une bonne solution pour répondre à la diversité des besoins et passer facilement d’un travail nécessitant de la concentration à une situation de communication.

4. Des accessoires pour personnaliser l’environnement de travail

Personnalisez votre espace avec des objets qui reflètent votre style et vos envies. La gamme d’accessoires sedus to go vient compléter les autres éléments du mobilier Sedus en offrant aux collaborateurs une solution pour aménager leur poste de travail selon leurs préférences avec des éléments utiles et fonctionnels allant du portemanteau au pot à crayons en passant par les aimants et les bannettes disponibles dans divers coloris.